Signature convention HAW-DIRECT AID

La Haute Autorité du Waqf et l’ONG DIRECT AID SOCIETY – SENEGAL unissent leurs efforts en faveur des populations vulnérables.

La Haute Autorité du Waqf (HAW) et l’ONG DIRECT AID SOCIETY – SENEGAL ont signé le lundi 8 juillet 2019 à Dakar une convention de partenariat. Leur objectif est de mettre en place un programme de coopération pour une période initiale de cinq (5) ans.

A travers le mémorandum signé par Madame Oulimata Diop, DG de la HAW et Monsieur Ahmed Mouhamed Sneiba, Directeur de DIRECT AID SOCIETY – SENEGAL, les deux parties s’engagent à promouvoir la compréhension, la visibilité et l’utilisation du patrimoine Waqf ; à tirer parti des synergies et des complémentarités entre elles et à encourager la coopération dans ces domaines afin de promouvoir l’objectif de la convention.

Selon Monsieur Ahmed Mouhamed Sneiba : « Direct Aid est une ONG qui accorde beaucoup d’importance à la collaboration, au partenariat avec les institutions privées et publiques pour le bien-être de nos populations, parce que nous partageons les mêmes objectifs qui sont de servir les populations vulnérables. Nous souhaitons que ce protocole soit le début d’une collaboration formelle, une collaboration gagnant-gagnant, qui va renforcer le cadre de travail, renforcer les programmes portés au profit de nos populations. Nous avons besoin d’échanges d’expériences dans la recherche de fonds et l’exécution des différents programmes ».

De son côté, Madame Oulimata Diop a salué la signature de ce protocole, en déclarant ceci : « Il est heureux qu’on formalise notre collaboration à travers cette convention, après quelques actions communes menées précédemment, notamment durant le mois de Ramadan 2019 à Fatick, où nous avons distribué des denrées alimentaires aux populations locales. Nous allons bientôt nous rencontrer pour définir ensemble notre feuille de route, identifier les activités que nous aurons à mener ».

Ainsi la HAW et l’ONG DIRECT AID SOCIETY – SENEGAL comptent-elles travailler ensemble afin de développer et mettre conjointement en œuvre un programme de coopération dans les domaines du waqf et de l’humanitaire et leur contribution à la lutte contre la pauvreté. Cette coopération concernera les principaux domaines suivants :
• Echanges d’expériences dans le domaine de la bienfaisance ;
• Humanitaire (prise en charge des orphelins, talibés, veuves, distribution de denrées alimentaires lors des fêtes religieuses etc.) ;
• Santé ;
• Partenariat pour l’exécution de projets waqf sociaux et d’investissement.